top of page

Et si tu redonnais du pouvoir à ton assiette ?

« Ça a dû être facile pour toi, tu sais cuisiner ». Le genre de phrase qu’on m’a répétée lorsqu’on observe mon élimination de poids des dernières années (de 200 lbs en 2018 à 145 lbs à ce jour).


2019 | 2020 | 2021 [par Catherine Dumas]


FAUX. FAUX. ET RE-FAUX. En fait c’est plutôt l’inverse. Lorsque j’habitais chez ma mère, je cuisinais ce qu’il y avait sur place : du beurre non salé, de l’huile de canola, du lait 1 %, très peu de sel et une foule de légumes. Lorsque j’ai fait mon cours en cuisine, j’ai fait la rencontre du beurre salé, de la bonne huile d’olive, de la crème 35 %, du sel, de la viande, des fromages, des pommes de terre, du riz. Tout ce que je n’avais jamais réellement cuisiné chez moi. 🤗😋🤩

Prive quelqu’un de quelque chose et

cette personne en voudra le double : MOI.

À cette même époque, je faisais la rencontre de mon ancien copain qui, dans sa famille, avait des habitudes alimentaires opposées à celles de ma famille. Les boissons gazeuses qui avaient toujours été une rareté chez mes parents, tout comme les repas de restauration rapide, étaient une norme dans sa famille. N'étant pas habituée à tout ceci, je suis tombée dans une forme de compulsion. Je n’y avais jamais vraiment eu accès et là, je pouvais y accéder quand je le voulais. Puis, j’ai déménagé en appartement. Mon intention était de bien manger. Mais ma fatigue causée par de nombreuses heures de travail m’amenait à ne pas toujours faire des choix éclairés. Pour te donner un exemple, la caissière du restaurant à 1 minute à pied de chez moi connaissait mon nom et est devenue une amie Facebook. 😅 Je me faisais à croire que ce n’était pas si pire que ça puisque je choisissais la salade taouk … j’en oubliais la demi-tasse de sauce à l’ail, le pain, la liqueur et ma sédentarité… Ma tête ne retenait que mes bons coups : mes muffins maisons, mes smoothies, mon saumon vapeur pour écarter tout ce qui lui faisait mal : ma poutine hebdo, mes repas traiteur parce que j’y avais accès si facilement, mes deux fois par semaine au resto libanais et j’en passe.

Mon corps gonflait à vue d’œil (on parle de 60 lbs en 4 ans) en plus de ternir.

J'étais de moins en moins pétillante. Ces livres en « trop » me séparaient de qui je suis. Dans les dernières années, j’ai pu constater les bienfaits de la cuisine non seulement sur le corps (cuisiner maison et choisir des aliments sains amène souvent une transformation physique), mais également sur mon MENTAL.

Imagine si tout ce que tu manges est fait par quelqu’un d’autre.


Oui c’est cool. Oui ça te facilite la vie. MAIS. Et là j’ai un giga, MAIS.

Mais imagines-tu le message que tu envoies à ta tête : « Je ne suis pas capable de répondre à mes propres besoins ». 😯 OUCH. J’te jure, moi aussi ça m’a heurté. Et pourtant c’est exactement ça. Je ne te parle pas d’autosuffisance alimentaire. Juste d’autonomie point. Es-tu en mesure de N.O.U.-Rire ta personne ? Es-tu en mesure d’écouter ton corps et de savoir ce qu’il souhaiterait manger ? Es-tu en mesure de lui cuisiner ce dont il a envie ? Oui ? Non? Ici, je ne te demande pas d’être un chef. Que tes repas soient dignes d’un resto 5 étoiles. Ce que je te demande : Es-tu capable de te cuire un œuf et de te couper des légumes ? Oui. Génial. Non? Viens me voir, on va jaser. Tout le monde peut cuisiner et tout le monde devrait cuisiner. Pas 3 fois par jour, ça, on laisse ça à Marilou. 😂 Non! Une ou deux fois par semaine suffit pour que ton cerveau emmagasine ce message : « Je suis capable de créer et de répondre à mes PROPRES besoins, lorsque je mange ce que quelqu’un d’autre cuisine, c’est un choix et non une nécessité ». Remettre le pouvoir de l’énergie que tu ingères dans les mains de quelqu’un d’autre, c’est antinaturel. Chacun des humains a des besoins différents. Toi seul peux réellement savoir ce dont tu as besoin. Aussi, cuisiner, c’est une activité franchement intéressante pour connecter avec « le moment présent». En d’autres mots, cuisiner est un excellent moyen de diminuer l’anxiété.

Donc non seulement grâce à la cuisine saine, tu peux éliminer les kilos en trop qui te fatiguent sur ton tour de taille, tu peux également stimuler ton esprit créatif, diminuer ton anxiété et gagner en énergie ?!? 🤩

C’tu veux de plus ? Des recettes ? Des conseils culinaires ? Un plan alimentaire? Des trucs et astuces? Ça tombe bien parce que dans mon accompagnement N.O.U.-Rire ta vie, j’ai inclus non pas une, mais bien deux master class à ce sujet, question de te faire pleinement bénéficier de mon expertise de Cheffe et de coach culinaire ! J’ai regroupé les informations essentielles juste ici, mais pour plus de questions, écris-moi et je te réponds avec plaisir ! Allez hop ! Va te faire cuire un œuf ! 🍳🥚🥓 Juju xx



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page